Carré Rouge

Accueil > Dossiers thématiques > Roumanie : la contestation des "Indignés" a eu raison du gouvernement

Roumanie : la contestation des "Indignés" a eu raison du gouvernement

mardi 7 février 2012

Félicité il y a quelques jours par le FMI, la Commission européenne et la Banque mondiale pour ses "efforts", le gouvernement d ’Emil Boc , en poste depuis 2008, a démissionné lundi, sous la pression de la rue. Il paie le prix d’une politique d’austérité inouïe : le taux de la TVA est passé de 19 à 24 %, les traitements des fonctionnaires ont été baissés d’un quart, des dizaines de milliers d’emplois ont été supprimés dans le secteur public. Depuis le 10 janvier, les manifestations se sont multipliées à Bucarest. (lien vers un article paru dans Courrier international
Les indignes enflamment Bucarest