La page de Ernst Lohoff et Norbert Trenkle

Sur l’immense décharge du capital fictif : Les limites de l’ajournement de la crise par le capital financier et le délire des programmes d’austérité.

Nous relayons cet article écrit par des membres du groupe Krisis (dont la tête de prou, Robert Kurtz est mort récemment)
Lien : http://www.krisis.org/2012/sur-limmense-dcharge-du-capital-fictif
Sur l’immense décharge du capital fictif : Les limites de l’ajournement de la crise par le capital financier et le délire des programmes d’austérité.
Par Ernst Lohoff et Norbert Trenkle 1. Au cours des trente dernières années, le capitalisme a changé dramatiquement de visage : jamais dans son histoire le (...)

En savoir plus »
 
 
A propos de Carré Rouge
A quelques encablures du XXIe siècle, le système fondé sur la propriété privée des moyens de production et l’Etat bourgeois menace l’humanité entière de barbarie. La mondialisation-globalisation de la production et des échanges, la financiarisation des investissements, l’âpreté de la concurrence (...)
En savoir plus »