Qui somme-nous? | Contacts | S'abonner à la revue | S'abooner à la newsletter du site | Plan du site

Droit à la santé en Grèce et structures autogérées

Nous relayons le communiqué et l’appel à la solidarité avec les Dispensaires Sociaux Solidaires grecs par le Réseau Européen contre la Privatisation et la Commercialisation de la Santé et de la Protection sociale.

Le texte de l’appel est suivi d’une liste de structures autogérées en place à l’heure actuelle en Grèce.

le Réseau a été informé par les camarades de Grèce qu’un tiers de la population de ce pays n’a plus accès aux soins, car pour bénéficier de la sécurité sociale il faut justifier d’un emploi et que le taux de chômage officiel a déjà dépassé 27 % de la population active… sans compter ceux qui sont obligés de travailler sans être déclarés et des immigrés sans papiers. Des structures autogérées et gratuites, fonctionnant avec des travailleurs de la santé (beaucoup perdent aussi leur emploi !) se mettent en place. Des initiatives de solidarité doivent être prises avec ces structures dans les pays d’Europe, en direction des salariés et travailleurs de la santé. C’est un moyen de sensibiliser les travailleurs de nos secteurs à ce qui se passe en Grèce, de montrer ou mènent les politiques d’austérité de la « troika ». C’est aussi un moyen concret de mener dans la Santé la nécessaire campagne internationale de solidarité avec le peuple grec.
Le Réseau a adopté un appel à la solidarité (ci-dessous)

Appel à la solidarité :

Aujourd’hui en Grèce, s’il y a bien un secteur où la population fragilisée paye cash les conséquences de la politique d’austérité, c’est la santé.
— Un tiers de l’offre de soins hospitalière publique est détruite ou en cours de destruction depuis deux ans. Par exemple pour une ville comme Salonique, qui compte 1 million d’habitants, 1000 lits sont supprimés, 8000 au total dans le pays.
— Un tiers de la population n’a plus de couverture santé. Pour eux comme pour beaucoup d’autres, l’accès aux soins est devenu impossible.
— Parallèlement, les conditions de travail et de rémunération se dégradent, 1/4 des effectifs supprimés et baisse de 50 % des rémunérations des personnels de santé.
Faisant preuve d’un aveuglement criminel, les instances internationales (FMI, BCE, CE) continuent d’exiger plus et plus vite.
Face à cette situation des initiatives citoyennes s’organisent, comme les « dispensaires sociaux solidaires » animés par des militants bénévoles.
Ces centres autogérés sont confrontés à un afflux massif de population exclue du système de santé public, et à un manque cruel de moyens pour y faire face.
Le Réseau Européen contre la Privatisation et la Commercialisation de la Santé et de la Protection sociale continue à témoigner sa solidarité avec le peuple grec victime de ces politiques d’austérité :
— d’une part à travers une action européenne contre ces politiques dans l’ensemble de l’Europe, tant au niveau national qu’au niveau européen, à l’occasion du sommet de printemps des chefs d’État les 13 et 14 mars 2013. Il s’agira d’interpeller aussi bien les gouvernements nationaux que le pouvoir européen sur les conséquences dramatiques en matière de santé de leurs politiques d’austérité ;
— d’autre part, en promouvant et organisant une solidarité concrète en direction de ces « dispensaires sociaux solidaires ».
Le Réseau invite ses membres et toutes les structures syndicales, politiques et associatives qui luttent pour le droit à la santé pour toutes et tous à marquer leur solidarité active.

Paris, le 9 janvier 2013

En annexe, liste des structures autogérées en Grèce :

mki-ellinikou.blogspot.com

Dispensaire social métropolitain du quartier de Elliniko en région Athéniene.
Géré par des volontaires (médecins, personnel paramédical et administratif) il s’adresse à toute personne qui ne bénéficie plus d’aucune couverture sociale mais aussi aux personnes qui sont couverts par la securité sociale mais ne peuvent payer leur participation aux soins des hôpitaux publics. Pour les examens nécessaires (scanners, échographies, prises de sang etc.) un réseau est monté avec des cliniques privés qui offrent ces examens gratuitement.
Plusieurs spécialités sont proposées.

Dispensaire social de Peristeri

Structure autogérée hébergée dans un local de l’Eglise grecque.
S’adresse aux personnes sans droits ou à ceux qui ne peuvent pas payer leur participation aux soins.

Centre de cardiologie social (Athènes)

Monté par l’association de cardiologues de Grèce s’adresse aux personnes sans droits ou à ceux qui ne peuvent pas payer leur participation aux soins. Des examens (échographies, test de fatigue, etc) sont réalisés gratuitement.

Pharmacie sociale de Patissia

Pharmacie qui vient d’ouvrir (28/01/2013) pour fournir des medicaments aux sans droits ou à ceux qui ne peuvent pas payer leur participation aux medicaments.
(structure apparemment autogérée)

www.ethiatreio.com

Un dispensaire social géré par des volontaires à Rethymo, sur l’île de Crete.
Une initiative qui s’adressait au début aux sans papiers qui avaient aucun droit d’accès aux soins. Maintenant ils s’adressent de plus en plus aux chômeurs, pauvres et sans droits.
Même profil que le dispensaire d’Elliniko. Reçoit une petite aide financière par l’état.

http://stasi-zoiskias.blogspot.gr/

Dispensaire social de l’île de Salamina
Autogéré, s’adresse à toute personne, résidant en Grèce qui n’a pas de couverture sociale

Dispensaire social de l’île de Rhodes

Structure autogérée ambulante dans les villages de Rhodes et de Karpathos.
S’adresse aux personnes sans droits ou à ceux qui ne peuvent pas payer leur participation aux soins.

Dispensaire social de Thessalonique
http://koinwniko-iatreio.gr/

Structure autogérée.
S’adresse aux personnes sans droits ou à ceux qui ne peuvent pas payer leur participation aux soins.

Dispensaire social de Preveza

Structure autogérée.
S’adresse aux personnes sans droits ou à ceux qui ne peuvent pas payer leur participation aux soins.

Dispensaire social de Thessalonique uniquement pour la prise en charge du cancer
Structure apparemment autogérée, mise en place par des volontaires, médecins et « amis » de l’hôpital anticancéreux « Theageneio ».

Dispensaire social de Trikala

Ouvert à la fin de 2012, soutenu par le conseil de l’ordre des médecins de la ville s’adresse aux personnes sans droits ou à ceux qui ne peuvent pas payer leur participation aux soins.
Structure apparemment autogérée de petite capacité pour l’instant (60 personnes soignées)

Dispensaire social de Kavala
Structure apparemment autogérée.
S’adresse aux personnes sans droits ou à ceux qui ne peuvent pas payer leur participation aux soins.

Dispensaire et pharmacie sociale de Héraklion

Structure apparemment autogérée.
S’adresse aux personnes sans droits qui habitent uniquement(!) la ville de Heraklion.

Dispensaire et pharmacie social de Drama
Structure apparemment autogérée.
S’adresse aux personnes sans droits ou à ceux qui ne peuvent pas payer leur participation aux soins.

Dispensaire social de Aghios Nicolaos (Crète)
Projet en cours.
Structure autogérée.
S’adresse aux personnes sans droits ou à ceux qui ne peuvent pas payer leur participation aux soins.

Autres structures :

Dispensaire et pharmacie sociale de Xanthi
Dispensaire mis en place par l’église de Xanthi. Les participants sont des volontaires.

Dispensaire et pharmacie sociale d’Alexandroupoli
Structures mises en place par la municipalité, l’église, le conseil de l’ordre des médecins et des pharmaciens.
S’adressent aux personnes sans droits ou à ceux qui ne peuvent pas payer leur participation aux soins.

Dispensaire social de maladies osseuses
Branche grecque de la MIST (Mobile International Surgical Teams) Fondation
Dispensaire et pharmacie municipales de Veroia
S’adresse aux personnes sans droits ou à ceux qui ne peuvent pas payer leur participation aux soins.
Dispensaire social de la municipalité de Paulos Melas (Thessalonique)
Structure gérée par la municipalité.

S’adresse aux personnes sans droits ou à ceux qui ne peuvent pas payer leur participation aux soins.

Dispensaire municipal de l’île de Chios
Le personnel travaille en volontariat.
S’adresse aux personnes sans droits.

Dispensaire municipal de Agrinio
Structure gérée par la municipalité, le conseil de l’ordre de médecins et les employés de l’hôpital de la ville.

Dispensaire social de Serrès
Structure mise en place par la municipalité, l’Eglise avec la contribution du conseil de l’ordre des médecins.
S’adresse aux personnes sans droits ou à ceux qui ne peuvent pas payer leur participation aux soins.

Dispensaire social de Kozani
Structure mise en place par plusieurs acteurs : des municipalités, des conseils de l’ordre des médecins et pharmaciens, des associations des volontaires. S’adresse aux personnes sans droits ou à ceux qui ne peuvent pas payer leur participation aux soins.

 
A propos de Carré Rouge
A quelques encablures du XXIe siècle, le système fondé sur la propriété privée des moyens de production et l’Etat bourgeois menace l’humanité entière de barbarie. La mondialisation-globalisation de la production et des échanges, la financiarisation des investissements, l’âpreté de la concurrence (...)
En savoir plus »